Éducation dès l'arrivée


Lorsque votre chiot arrive chez vous, tout lui est inconnu et peut lui sembler hostile.

Soyez donc particulièrement vigilent et attentionné lors de son arrivée.

> il voudra peut être s’isoler. Installez le sur la couche que vous lui avez préalablement préparée.

> Respectez son rythme (un chiot dort beaucoup).
> Parlez lui avec calme et douceur. Il est entrain de vous adopter…

> Montrez lui l'endroit où il doit faire ses besoins et soyez patient (mais ferme) dans l’apprentissage de la propreté : félicitez le vivement dès qu il fait à l'endroit désiré ; utilisez un « NON » ferme quand il fait ailleurs et montrez lui à nouveau le bon endroit. Vous répéterez cela autant de fois que nécessaire, sans énervement. Si votre chien fait ses besoins dans la maison durant votre absence, feignez l’indifférence, NE LE GRONDEZ PAS, mettez le dehors CALMEMENT et nettoyez sans qu il vous voit faire (ce serait trop d’interêt lui accorder, il recommencerait).

NE LE SANCTIONNEZ JAMAIS APRES COUP, IL NE COMPRENDRAIT PAS VOTRE REACTION.

Dans tout apprentissage, NE BRUTALISEZ PAS votre chien et comprenez que ce qui représente une « bêtise » pour un humain ne l’est pas pour lui. Exemple : déchiqueter une chaussure, mordre un balai, etc...

Si vous êtes présent au moment du fait, montrez votre désaccord par un « NON » ferme. Si vous constatez les dégâts à posteriori, ne grondez pas votre chiot (c’est trop tard !).

> Si vous avez des enfants, empêchez les de réveiller le chiot, de jouer avec lui à outrance et surtout de le prendre aux bras. Ils pourraient involontairement lui faire mal ou le blesser.

> Si vous avez d’autres chiens, laissez les faire connaissance en intervenant le moins possible. La hiérarchie doit s’établir naturellement.

> Il convient de lui interdire fermement :
- tous les endroits dangereux et les lieux auxquels vous ne voulez pas qu'il accède
- d’emprunter des escaliers
- de sauter
- de se tenir sur les pattes arrières

> Faites dormir votre chiot dans l’endroit où il dormira toute sa vie. Le plus difficile étant de résister à ses pleurs éventuels la première nuit !!!!Mais ne cédez pas, vous deviendriez vite esclave d’un chien aboyeur !

------------------------------------------------------------------------------------------